Le Wednesday 12 September 2018

En effet, de gros problèmes mécaniques, survenus durant la journée du vendredi, ont compromis toute chance de marquer des points au championnat .Tout d’abord , lors des essais libres , notre pilote subit une perte de puissance, due à une durite pliée .Cependant , cette panne en cachait une autre , puisque pendant la qualification , l’arbre primaire de la voiture n°22 se casse au bout de 7 tours : nous sommes malheureusement derniers .Pour information, cette casse est un phénomène très rare, voir impossible quand les boites de vitesses sont bien vérifiées. Inutile de vous raconter la suite, cependant, Théo s’est battu du samedi au dimanche, afin de montrer avec détermination, qu’il était capable de remonter dans le top 10, en partant de la dernière position.
Il va falloir maintenant oublier ce circuit, afin de se concentrer sur le prochain meeting : Jerez en Espagne, du 5 au 7 octobre.